Chronik Music Flash #5 – MAMA Festival 2014

Retour en images sur le MaMa Festival 2014 avec la photographe Kelly Joaquina  ( ohmabiche.tumblr.com // son Flickr ) 

Publicités

Chronik Music Week #1 – 16 décembre 2013

Nouvelle rubrique sur le blog avec toutes les flash infos de la semaine sur tous nos groupes favoris. 

>> Le clip de la semaine  : FRÄNK  – Down

>> Tremplin de la semaine : LE PRIX RICARD S.A Live 

Depuis le 4 décembre, il est possible pour tous les artistes de s’inscrire au Prix Ricard S.A. Live sur le site

http://www.ricardsa-livemusic.com/prix-ricardsa-livemusic-2014

Mais concrètement le prix Ricard SA Live c’est quoi?

Un accompagnement complet d’un groupe sélectionné par un jury composé de 11 professionnels de la musique,  soit une tournée de concerts, des festivals, une sortie de EP, de la promotion , du soutien matériel et des formations .

Pas mal non?  Alors si toi aussi tu veux un joli coup de pouce dans ta carrière , n’hésite surtout pas à t’inscrire!

Pour influencer ne serais-ce qu’un petit peu les votants dans leur choix, voici la sélection de mes artistes favoris (sachant que tu peux voter pour autant de groupes que tu veux) :

 BIGMONEYMAKERS //  NEESKENS // BIRDY HUNT // BLUE BOX  // THE PROBS // HILL VALLEY 

 >> Hot news de la semaine

  • Blondie rejoint la programmation du festival Beauregard. C’est plutôt classe!
  •  The Lanskies sortent leur  nouvel album Hot Wave le 27 janvier prochain.  (Précommande Itunes  dispo ici )

hotwavethelanskies

>> Le nouvel EP  live de Matt Corby, enregistré durant sa tournée australienne durant l’automne, est disponible en France sur Itunes. Beauté pure!

MATTCORBY-LIVE-ITUNESlowres

x

Chronik Music #FOCUS : Le Badaboum

Salut inconnu(e)!

On s’arrête quelques instants pour faire un zoom sur un nouveau lieu qui ouvre ses portes à Paris : LE BADABOUM.

Nouveau?  Pas tant que ça car, ce sont les murs de la Scène Bastille que Le Badaboum a décidé de prendre désormais.

Cool mais sinon…c’est quoi?  Un établissement polymorphe qui regroupe une salle de concert/club, un bar à cocktails et un appartement privatisable (la Secret Room). Trois espaces, trois ambiances et des millions de possibilités de soirées uniques à venir.

Si j’ajoute à cela que Misteur Valaire et Lescop seront présents, respectivement, sur scène le 7 et 14 novembre,  que rêver de mieux?

Et bien, un mini festival de trois jours , où se mêlent clubbing et live, pour fêter l’ouverture ça serait pas trop mal non?

VENDU! 

(Toutes les infos en fin d’article!)

ouverturebadaboum2

Voici notre sélection concerts pour ses trois jours de fêtes avec plein de talents à découvrir ou redécouvrir!

JOUR 1 / JEUDI 31 OCTOBRE 

Bel Plaine

In The Canopy

Christine

JOUR 2 / VENDREDI 1ER NOVEMBRE 

BIrdy Hunt

Hollydays

Sophia Lorenians 

JOUR 3 / SAMEDI 2 NOVEMBRE 

Vim Cortez 

Nameless

Einlet 

INFOS PRATIQUES : 

LE BADABOUM 2bis rue des Taillandiers Paris 11ème 

event facebook : les 3 jours d’inauguration 

badaboum-paris.com et facebook Badaboum

[Vu en live] Rock en Seine, c’était bien bien bien

Beaucoup de gens se sont plaints cette année du manque de tête d’affiche pour les dix ans de Rock en Seine. Et bien, moi qui suis une adepte de la découverte et des jeunes talents, j’y ai bien trouvé mon compte.

Si Rock en Seine peut être une vitrine pour de nombreux -petits groupes qui deviendront grands-, je suis tout à fait d’accord pour ce principe.

Il est temps de vous dévoiler mon petit résumé de mon expérience Rock En Seine.

SAMEDI

C’est en courant que je débarque sur le site du Domaine de Saint Cloud…mais en retard pour le set des Mrs Good qui ont bien entendu assuré sur scène comme je peux me l’entendre dire en arrivant à l’espace Ile de France. Mais comme ils sont tellement bien petite session de rattrapage.

Le temps de claquer une bise aux copains, je file voir The Bots…le temps de trois secondes…le phénomène de foire des deux gamins qui sont plutôt bons mais mériteraient encore quelques années de travail, très peu pour moi. On file direct admirer le groupe DEus. Grosse claque du groupe belge que je découvrais pour la première fois en live. Après un passage à l’autre bout de la terre soit la scène Pression Live pour le set de Bass Drum Of Death…teenage garage à souhait mais ca ne décolle pas assez pour moi. Mais on secoue la tête et on slame et ca c’est cool.

On passe se reprendre une bière pour assister au concert TANT ATTENDU de Noel Gallagher et son band High Flying Birds. Deux ans après le fameux split avec son frérot, notre cher ami de Manchester a honoré son invitation avec brio. Depuis le temps que je voulais le voir, c’était les étoiles pleins les yeux et en chantant en par cœur tous les tubes de son album que j’ai vécu ce superbe concert. WHAT A LIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIFE.  Un son impeccable et une prestation au carré. Rien à dire. Après la pop anglaise, direction le blues rock des Black Keys qui nous livre un set bien gras, loin des gros tubes mais qui pouvait paraître très long évidemment pour tous ceux qui voulaient swinguer sur Lonely Boy. Ca reste une grosse machine de guerre scénique et j’étais bien contente de les voir.

On termine la journée…enfin on commence la soirée avec un set incroyable d’Agoria. On danse, on plane…dieu que c’était une bon samedi à Rock en Seine.

DIMANCHE

Début de journée de l’enfer où j’ai raté LA personne que je voulais voir parmi TOUTE la programmation. Je parle donc de la sublime Kimbra qui rythme mes dernières semaines depuis que j’ai découvert son album Vows. Comment ne pas tomber sous le charme de cette pétillante brunette. Si son nom te dit quelque chose c’est aussi la voix féminine du duo avec Gotye sur Somebody That I Used To Know.

Je loupe aussi le set des Stuck In The Sound que j’entends au loin…souci technique à l’accueil….bref.  L’alcoolique notoire que je suis se recharge à nouveau en bière pour assister à l’évènement du dimanche les Avant Seine All Stars. Près d’une heure de set où se succèdent chaque groupe proclamé Avant Seine  de ces dix dernière années, qui reprennent chacun un titre.

TOP 3

3. Molecule avec sa reprise électro organique des Whites Stripes

2. Gush avec sa reprise sexy pop de Thats Not My Name des Ting Tings

1. APOTHÉOSE MAGNIFIQUE de BIRDY HUNT avec sa reprise birdyhuntienne de Hey Ya! D’Outkast (on attend la version enregistrée pour kiffer ad vitam eternam…je dis ca je dis rien) et qui figure dans mon top 5 des prestations de Rock en Seine 2012.

En attendant prend ça dans face !

On termine les concerts avec le live de Foster The People qui nous a livré un set impeccable. Les arrangements de tous leurs titres méritent vraiment le coup de les voir et bien entendu ce duo de folie avec la jolie Kimbra que j’avais loupé quelques heures auparavant m’a permis de terminer ma journée en beauté.

Le reste de la soirée appartiendra à l’histoire…Rock en Seine, c’était bien bien bien

Remerciements : SFR Jeunes Talents (David et Pam) et So Music pour leurs invitations.