Vu en live : Julian Perretta

Si il y en a un qui a le pouvoir d’autoriser les jeunes filles en fleur de sortir en semaine c’est bien notre Julian Perretta.

Et c’est qu’il en a ameuté plus d’une le 20 octobre dernier à l’Alhambra qui affichait complet. Jolie performance pour une seconde date parisienne et quelques jours après la sortie de son premier album Stitch Me Up.
Il faut tout de même avouer qu’il a tout pour charmer le jeune homme : 21 ans, anglais, look rock-dandy et ses jolies bouclettes brunes.
Mais bien entendu, j’ajoute à cela beaucoup de talent.

C’est dans une attente insoutenable ( pour les groupies) que le londonien démarre sur Urgently Needed, suivie de King For A Day et Like I Do, qui ne sont pas les chansons de l’album que je préfère, mais restent une bonne mise en jambe. Quoiqu’il en soit, l’hystérie s’est déjà propagée parmi les fans et ce cher Julian, timide comme tout semble un peu dépassé par ce qu’il lui arrive et préfère en rire.

Julian enchaîne avec If I Ever Feel Better de Phoenix. J’avais déjà vu plusieurs vidéos de l’anglais reprenant le tube des versaillais et pourtant aucune d’entre elles ne m’avait  séduite et bien le grand Juju a réussi l’impossible et je me surprends à me dandiner et chanter en choeur ‘IF I EVeeeeer Feeeel Betteeerrrr, remind me  to spend some good tiiiiiiiime with you’  et vient ensuite l’excellent Stitch Me Up, un des titres les plus groovy de l’album.

Le public est à chaud et Julian interagit beaucoup avec ce dernier, pour notre plus grand plaisir.

Pourtant le moment des ballades est arrivé (Somebody love me) et ce n’est pas le plus agréable, Julian ne maîtrise pas vraiment le genre et peut tomber très vite dans l’exagération notamment avec sa reprise de Human des Killers qui n’était pas vraiment nécessaire. On poursuit dans les histoires de coeur avec Let Me Love You. (Mais on t’aime nous!)

Julian redémarre enfin avec ce qu’il fait de mieux avec 1986, mon titre favori de l’album et un titre qui ne fait pas parti de l’album, She’s Got Me Dancing qui porte bien son nom je dois vous le dire a fait danser toute la salle  et nous a gratifié du déhanché magique du dandy, ainsi que Ride My Star avec son ‘Do you do you want to ride my star all night’ (auxquel les jeunes filles du premier rang ont répondu ‘YES I DO…bande de coquines!).

Julian revient, pour le rappel, avec le trés beau Kings And Queens en hommage en son grand-père et nous offre un beau moment d’émotion, avant de revenir plus sexy que jamais sur le très célèbre Miss You des Stones.

Le moment tant redouté mais aussi le plus attendu, la fin du show avec le désormais entêtant Wonder Why qui nous accompagné tout l’été.

En bref, le londonien nous a concocté un excellent show et nous a transmis sa bonne humeur communicative. Un concert dont on en ressort tout simplement, le sourire aux lèvres.

C’est avec grand plaisir que je retournerai le voir sur scène, avec un peu plus de poil au menton quand même Julian 😉

 

Setlist : Urgently needed – King for a day – Like I Do – If I Ever Feel Better (reprise de Phoenix)- Stitch Me Up – Somebody love me (nouveau titre) – Human (reprise des Killers) – Let me love you – 1986 – She’s Got Me Dancing (nouveau titre) – Ride my star – (rappel) – Kings & queens – Miss you – Wonder Why

Un grand merci à Coralie Kerbellec (@coralieck) et un bon moment passé avec Loic (@itpop) et Audrey (@DieDroche)

Publicités

3 réflexions sur “Vu en live : Julian Perretta

  1. Pingback: Tweets that mention Vu en live : Julian Perretta « Chronik music -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s